Briser les barrières : un jeune homme autiste inspire les autres en vivant sans crainte

À bien des égards, Sam Forbes est votre 23 ans moyen.  

Il aime la culture pop, regarde les émissions de télévision en rafale et est actif sur les réseaux sociaux, où vous pouvez le trouver en train de publier sur Twitter, TikTok et Instagram. 

Ses yeux s'illuminent lorsqu'il parle de ses intérêts variés. 

« Je suis un véritable drogué du vrai crime », déclare Sam, qui vit à Toronto. "J'ai regardé Inventing Anna, qui est l'une des histoires de crime les plus folles que j'aie jamais entendues." 

Sam aime aussi lire. Les sujets d'intérêt actuels incluent des livres sur ses musiciens préférés, l'Holocauste et des livres historiques. Il est également un grand fan de manga et adore les films d'animation japonais, citant le travail du célèbre réalisateur japonais Hayao Miyazaki. 

Sam sert des boissons au Starbucks.
Sam travaillant comme barista Starbucks.

Mais il y a une chose à propos de Sam qui le rend différent de la moyenne de 23 ans. Sam est autiste. Il a été diagnostiqué à l'âge de quatre ans à Surrey Place et a reçu divers soutiens de l'organisation Services d'autisme au cours des années.  

«Je peux faire tellement de choses que les personnes neurotypiques peuvent faire. Je traite juste les choses différemment.

Alors que certaines personnes neurotypiques pourraient percevoir l'autisme comme une limitation, pour Sam, c'est tout sauf cela. Vivre avec l'autisme l'a poussé à tester ses propres limites tout en se taillant une place unique au monde. Dans le processus, Sam montre l'exemple. 

«Je suis un jeune homme autiste qui essaie de naviguer dans ce monde de personnes neurotypiques qui ne comprennent peut-être pas ma condition», dit-il. "J'essaie d'éduquer avec mon plaidoyer." 

Sam défend avec passion les communautés neurodiverse et LGBTQ. Au début, il avait un peu peur de parler publiquement de sujets qui lui tiennent à cœur. "J'avais peur d'aliéner le public", dit-il. Mais il a surmonté cette peur d'une manière inattendue - en apparaissant dans The Ellen DeGeneres Show. 

Voici comment cela s'est passé : en 2016, Sam est devenu une sensation virale. Un ami a posté un vidéo de lui en train de faire des pas de danse impressionnants tout en préparant habilement une boisson au Starbucks où il travaille. La danse aide Sam à se concentrer, lui permettant de canaliser son piquant mouvements pendant qu'il prépare les boissons des clients.  

Le vidéo "barista dansant" s'est propagé comme une traînée de poudre, et peu de temps après, Sam et son manager Chris se sont retrouvés sur un vol à destination de Los Angeles. 

« Après avoir été sur Ellen J'ai surmonté mon anxiété et mon insécurité », dit Sam. « J'ai surmonté mes peurs en me disant : tu as ça. Vous êtes féroce. Tu es incroyable. J'essaie de me motiver, pas seulement les autres. 

Sam enfant devant un ordinateur.
Sam a reçu un diagnostic d'autisme à Surrey Place lorsqu'il était enfant. 

Après le vidéo de barista dansant est devenu viral, Sam dit que c'était aussi touchant de voir les réactions des parents d'individus aux capacités différentes. Il met l'accent sur les mots « capacités différentes ».  

"Je ne suis pas fan du mot 'handicap' - il a les mots 'diss' et 'capacité' et pourquoi disiez-vous ma capacité?" Sam explique. «Je peux faire tellement de choses que les personnes neurotypiques peuvent faire. Je traite juste les choses différemment. 

Sam est un pro pour briser les idées fausses tout en éduquant et en inspirant les gens des communautés neurotypiques et autistes. Et la façon dont il vit sa propre vie est un exemple de la façon dont les personnes autistes peuvent s'épanouir et vouloir les mêmes choses dans la vie que n'importe quel autre être humain. 

Sam occupe deux emplois. Il est diplômé de Programme d'intégration communautaire par l'enseignement coopératif du Humber College. Il espère se marier. Comme beaucoup de jeunes adultes, il sent qu'il n'est pas encore prêt. 

"J'aimerais trouver un partenaire un jour", dit-il. « Je veux ouvrir mon cœur à quelqu'un d'authentique. Mais en ce moment, je ne me sens pas prêt mentalement à être dans une relation. 

Sam a un cercle de personnes de soutien qui l'ont encouragé tout au long de sa vie. Cela comprend ses parents, ses amis et sa meilleure amie et soignante Nina, qui l'ont gardé motivé alors qu'il travaillait pour obtenir son diplôme d'études collégiales. Il entretient une relation solide avec Chris, le directeur de Starbucks qui l'a embauché à l'âge de 17 ans. « C'est un être humain extraordinaire », dit Sam. 

Sam tenant une pancarte.
Sam plaide dans la communauté.

Lorsqu'il ne travaille pas chez Starbucks, Sam est ambassadeur des relations publiques et de la collecte de fonds pour Intégration communautaire Toronto, qui offre un soutien aux personnes ayant des capacités intellectuelles différentes et à leurs familles. 

"Je prévois de rester dans ces emplois pour le reste de ma vie parce que je les aime vraiment", dit-il. "Les jours où je ne veux pas aller travailler sont rares." 

Sam souligne que la meilleure façon pour les personnes neurotypiques de mieux comprendre la communauté neurodiverse est de construire des relations significatives tout en abandonnant les idées préconçues sur les individus ayant des capacités différentes.  

« Il s'agit de comprendre que nous sommes des êtres humains et que nous méritons également d'être traités comme des êtres humains. J'aimerais que les personnes neurotypiques aient une meilleure vision des personnes neurodiverses.

"Ce serait formidable s'ils s'entouraient davantage de personnes neurodiverses", dit-il. « Il s'agit de comprendre que nous sommes des êtres humains et que nous méritons également d'être traités comme des êtres humains. J'aimerais que les personnes neurotypiques aient une meilleure vision des personnes neurodiverses. 

Sam espère montrer aux personnes autistes ce qui est possible en se basant sur sa propre vie et ses expériences personnelles. "Ce n'est pas parce que vous êtes autiste que vous ne devez pas poursuivre vos rêves ou poursuivre une carrière qui vous intéresse", dit-il. « Débarrassez-vous de toutes les personnes désagréables qui disent que vous ne pouvez pas faire ceci ou cela. Écoutez votre âme et votre esprit et dites : "Je vais chercher ce que je veux", puis faites-le." 

Vous voulez accéder aux services d'autisme ?

Appelez notre service d'accueil des enfants et des jeunes 1-833-575-ENFANTS (5437)

Écrit par Stacey Stein

Sam tenant ses ballons d'anniversaire.
Sam fête son anniversaire avec sa meilleure amie et soignante, Nina

A 2 mois

Votre bébé a-t-il subi un test auditif ? OUI NON

A 6 mois

Est-ce que l'enfant?

Sursaut en réponse à des bruits forts ? OUI NON
Tournez-vous vers d'où vient un son ? OUI NON
Faire des cris différents pour des besoins différents (faim, fatigue) ? OUI NON
Regardez votre visage pendant que vous parlez ? OUI NON
Sourire/rire en réponse à vos sourires et rires ? OUI NON
Imitez la toux ou d'autres sons tels que ah, eh, buh OUI NON

A 9 mois

Est-ce que l'enfant?

Répondre à leur nom ? OUI NON
Répondre à la sonnerie du téléphone ou à un coup à la porte ? OUI NON
Comprenez-vous qu'on vous dit non ? OUI NON
Obtenir ce qu'ils veulent en utilisant des gestes (atteindre pour être ramassé) ? OUI NON
Jouer à des jeux sociaux avec vous (Peek-a-Boo) ? OUI NON
Aimez-vous être entouré de gens ? OUI NON
Babiller et répéter des sons tels que babababa ou duhduhduh ? OUI NON

A 12 mois

Est-ce que l'enfant?

Suivre des instructions simples en une étape (s'asseoir) ? OUI NON
Regarder de l'autre côté de la pièce un jouet lorsque l'adulte le pointe du doigt ? OUI NON
Utilisez systématiquement trois à cinq mots ? OUI NON
Utiliser des gestes pour communiquer (salut/au revoir, secoue la tête pour dire non) ? OUI NON
Attirez votre attention à l'aide de sons, de gestes et de pointage tout en regardant vos yeux ? OUI NON
Vous apporter des jouets pour vous montrer? OUI NON
Effectuer pour l'attention sociale et les éloges ? OUI NON
Combinez beaucoup de sons comme si vous parliez (abada baduh abee) ? OUI NON
Vous vous intéressez aux livres d'images simples ? OUI NON

A 18 mois

Est-ce que l'enfant?

Comprendre la signification de in and out, off and on ? OUI NON
Indiquez plus de 2 parties du corps lorsqu'on vous le demande ? OUI NON
Utiliser au moins 20 mots de manière cohérente ? OUI NON
Répondre par des mots ou des gestes à des questions simples (Où est nounours ? Qu'est-ce que c'est ?) ? OUI NON
Faire semblant de jouer avec des jouets (donne à boire à l'ours en peluche, fait semblant qu'un bol est un chapeau) ? OUI NON
Faire au moins quatre sons de consonnes différents (p ,b, m, n, d, g, w, h) ? OUI NON
Aimez-vous lire et partager des livres simples avec vous ? OUI NON
Pointer sur les images avec un seul doigt ? OUI NON

A 2 ans

Est-ce que l'enfant?

Suivez les instructions en deux étapes (allez chercher votre ours en peluche et montrez-le à grand-mère.) ? OUI NON
Utilisez 100 à 150 mots ? OUI NON
Utiliser au moins deux pronoms (toi, moi, mien) ? OUI NON
Combinez systématiquement deux à quatre mots dans des phrases courtes (chapeau de papa. Le camion tombe.) ? OUI NON
Aimez-vous être entouré d'autres enfants? OUI NON
Commencer à offrir des jouets aux autres enfants et imiter les gestes et les paroles des autres enfants ? OUI NON
Utiliser des mots compris par les autres 50 à 60 % du temps ? OUI NON
Former des mots ou des sons facilement et sans effort ? OUI NON
Tenir les livres dans le bon sens et tourner les pages ? OUI NON
Lire aux animaux en peluche ou aux jouets ? OUI NON
Griffonner avec des crayons ? OUI NON

A 30 mois

Est-ce que l'enfant?

Comprendre les notions de taille (gros/peu) et de quantité (un peu/beaucoup, plus) ? OUI NON
Utiliser un peu de grammaire pour adultes (deux cookies, vol d'oiseau, j'ai sauté) ? OUI NON
Utilisez plus de 350 mots ? OUI NON
Utilisez des mots d'action tels que courir, renverser, tomber ? OUI NON
Participer à des activités à tour de rôle avec des pairs, en utilisant à la fois des mots et des jouets ? OUI NON
Manifestez-vous de l'inquiétude lorsqu'un autre enfant est blessé ou triste ? OUI NON
Combinez plusieurs actions en jeu (met des blocs dans le train et conduit le train, dépose les blocs.) ? OUI NON
Mettre des sons au début de la plupart des mots ? OUI NON
Utilisez des mots avec deux syllabes ou plusieurs battements ou plus (ba-na-na, com-pu-ter, a-pple) ? OUI NON
Reconnaître les logos familiers et les signes imprimés (panneau d'arrêt) ? OUI NON
Se souvenir et comprendre des histoires familières ? OUI NON

A 3 ans

Est-ce que l'enfant?

Comprendre qui, quoi, où et pourquoi des questions ? OUI NON
Créer de longues phrases en utilisant cinq à huit mots ? OUI NON
Parler d'événements passés (voyage chez les grands-parents, journée à la garderie) ? OUI NON
Raconter des histoires simples ? OUI NON
Montrez-vous de l'affection pour vos camarades de jeu préférés ? OUI NON
S'engager dans un jeu de simulation en plusieurs étapes (faire semblant de cuisiner un repas, réparer une voiture) ? OUI NON
Parlez-vous de manière à ce que la plupart des personnes extérieures à la famille comprennent ce qu'il/elle dit la plupart du temps ? OUI NON
Avez-vous une compréhension de la fonction de l'impression (menus, listes, signes) ? OUI NON
Montrez-vous intéressé et conscient des mots qui riment ? OUI NON
Lire aux animaux en peluche ou aux jouets ? OUI NON
Griffonner avec des crayons ? OUI NON

A 4 ans

Est-ce que l'enfant?

Suivez les instructions en trois étapes ou plus (prenez d'abord du papier, puis faites un dessin et donnez-le à maman) ? OUI NON
Utiliser une grammaire de type adulte ? OUI NON
Raconter des histoires avec un début, un milieu et une fin ? OUI NON
Parler pour essayer de résoudre des problèmes avec des adultes et avec d'autres enfants ? OUI NON
Montrer un jeu imaginaire de plus en plus complexe ? OUI NON
Parler d'une manière qui est comprise par des étrangers presque tout le temps ? OUI NON
Générer des rimes simples (chat-chauve-souris) ? OUI NON
Faites correspondre certaines lettres avec leurs sons (la lettre b dit buh, la lettre t dit tuh) ? OUI NON